Remboursement d'implants via Qermid

Pour certains implants, l’assurance soins de santé n’interviendra dans leur coût qu’après enregistrement de données dans le système Qermid.

 

Pour avoir droit au remboursement, la liste prévoit, pour certains implants, que le médecin spécialiste complète un formulaire d’enregistrement standardisé avec des données médicales et matérielles.

Pour faciliter et accélérer l’enregistrement des données et le remboursement, plusieurs registres électroniques existent, repris sous le nom de Qermid (Quality electronic Registration of Medical Implant and invasive Devices).

Les registres Qermid permettent :

  • à l’hôpital d’enregistrer les données personnelles, médicales et matérielles des patients
  • au Collège des médecins directeurs d’enregistrer la décision du remboursement et de la communiquer aux autres acteurs concernés.

Les registres Qermid ont pour objectifs notamment :

  • de supprimer les documents papier
  • de traiter correctement et plus efficacement les demandes de remboursement qui nécessitent un accord de remboursement
  • d’améliorer la qualité des soins au patient.

Les registres existants sont :

Contacts

 

Dernière mise à jour 16 juin 2015