Consultations chez certains spécialistes moins chères en cas de renvoi par un généraliste

Mieux vaut consulter un généraliste avant de faire appel à un spécialiste. Le médecin généraliste est en effet votre premier interlocuteur quand il s’agit de votre santé. En outre, si un généraliste vous renvoie vers un spécialiste, la consultation est moins chère dans certains cas.

Dans quels cas la consultation chez le spécialiste vous coûte-t-elle moins cher ?

La consultation chez le spécialiste vous coûte moins cher si les 2 conditions suivantes sont remplies :

1. vous avez un dossier médical global

2. le généraliste vous a renvoyé vers un des spécialistes suivants :

  • un gynécologue/obstétricien 
  • un interniste
  • un cardiologue
  • un ophtalmologue (oculiste)
  • un gériatre
  • un neurologue
  • un médecin ORL (nez – gorge –  oreilles)
  • un gastro-entérologue 
  • un psychiatre 
  • un urologue
  • un pédiatre
  • un rhumatologue
  • un stomatologue
  • un neuropsychiatre
  • un pneumologue
  • un dermato-vénérologue
  • un endocrino-diabétologue

Important

Par spécialité, vous avez droit chaque année à une seule consultation moins chère seulement ! Par exemple, une consultation moins chère chez un gynécologue par an, une consultation moins chère chez un urologue par an, etc.

Que signifie concrètement pour vous une consultation moins chère ?

Si vous remplissez les conditions, la consultation chez le spécialiste vous coûte moins cher : votre part personnelle sera beaucoup plus basse. Autrement dit : vous payez le même montant qu’avant au spécialiste (les mêmes honoraires) mais votre mutualité vous rembourse plus.

Qui fait quoi en cas de consultation moins chère chez le spécialiste ?

1. Vous consultez un généraliste.

2. Ce généraliste vous renvoie vers un spécialiste et vous donne :

3. Vous consultez un spécialiste. Vous lui donnez :

  • la lettre de renvoi
  • le formulaire de renvoi complété.

4.  Ce spécialiste conserve la lettre de renvoi mais

  • il vous rend le formulaire de renvoi complété. Vous le récupérez donc.
  • il vous donne une attestation de soins donnés.

5. Vous transmettez à votre mutualité :

  • l’attestation de soins donnés du généraliste. (Vous pouvez aussi la transmettre plus tôt à votre mutualité, directement après la 2e étape)
  • le formulaire de renvoi complété et l’attestation de soins donnés du spécialiste. Ensemble, ils donnent droit à un remboursement plus élevé.

6. Votre mutualité vous rembourse une partie :

  • du montant que vous avez payé au généraliste. (Si vous avez déjà transmis l’attestation de soins donnés à votre mutualité avant, il est possible qu’elle vous ait déjà remboursé ce montant.)
  • du montant que vous avez payé au spécialiste (une partie plus élevée que d’habitude).

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 30 janvier 2017