Affections cardiaques : intervention dans les coûts d’un traitement dans un centre de rééducation cardiaque

Si vous avez été hospitalisé pour une affection cardiaque bien précise, vous pouvez vous rendre dans un centre spécialisé de rééducation cardiaque. L’objectif d’un tel centre est d’améliorer votre qualité de vie et favoriser une plus longue durée de vie. Une équipe de différentes disciplines médicale (médecin) et paramédicales (kinésithérapeute, psychologue, assistant social, diététicien, etc.) est prête à vous accueillir. Votre mutualité intervient dans les frais.
  

Pouvez-vous vous rendre dans un centre de rééducation cardiaque?

 
Vous pouvez bénéficier d’une rééducation cardiaque spécialisée lorsque vous avez été hospitalisé dans un hôpital disposant d’un centre spécialisé de rééducation cardiaque en raison d’une des affections cardiaques suivantes :
  • infarctus aigu du myocarde
  • chirurgie de l’artère coronaire
  • intervention endovasculaire percutanée thérapeutique sur le cœur et/ou sur les artères coronaires, sous contrôle d’imagerie médicale
  • intervention chirurgicale en raison d’une malformation congénitale ou acquise du cœur ou en raison d’une lésion valvulaire
  • transplantation cardiaque et/ou pulmonaire
  • cardiomyopathie avec dysfonction du ventricule gauche. 
     
Il n’y a pas de médecin spécialisé en rééducation cardiaque dans les hôpitaux qui ne sont pas mentionnés dans la liste des centres spécialisés de rééducation cardiaque. Ces hôpitaux ne pourront que vous offrir un traitement moins intensif (sur la base d’une autre réglementation). Si vous souffrez d’une autre affection cardiaque, vous entrez aussi uniquement (sur la base d’une autre réglementation) en considération pour un traitement moins intensif. 
 

Que vous propose un centre de rééducation cardiaque ?

 
Le centre de rééducation cardiaque :
  • vérifiera, au moyen d’une évaluation, quels sont vos besoins de rééducation. Sur la base de ce résultat, il vous proposera un programme de rééducation adapté à votre cas. Cette évaluation comprend :
    • outre l’évaluation par le médecin, une évaluation par au moins 2 autres disciplines (psychologue, assistant social, diététicien, etc.)
    • un examen cardiologique, éventuellement avec un test à l’effort
  • vous proposera un programme de rééducation effectué sous la surveillance du médecin et qui se compose de l’intervention d’au moins 2 autres disciplines (kinésithérapeute, psychologue, assistant social, diététicien, etc.).
  
Pour entamer un programme de rééducation, vous devez être hospitalisé. Vous aurez alors une rééducation individuelle. Vous pouvez toutefois rapidement entrer en considération pour une rééducation en groupe. Après l’hospitalisation, vous n’entrez plus en considération que pour une rééducation en groupe.
  

Que devez-vous faire pour qu’un centre de rééducation cardiaque puisse vous traiter ?
 

Vous devez être hospitalisé dans un hôpital qui figure dans la liste des centres spécialisés de rééducation cardiaque.
 

Que doit faire le centre de rééducation cardiaque pour pouvoir vous traiter ?
 

Le centre de rééducation cardiaque doit :
  • vérifier si vous répondez aux conditions pour prétendre à une intervention de votre mutualité
  • remplir le formulaire de demande d’intervention dans le coût de prestations de rééducation fonctionnelle et y joindre les documents suivants :
    • la prescription médicale de la rééducation avec la mention de la date de début de la rééducation, de la période prévue, du type de séance et de la fréquence des séances
    • une copie de l’évaluation des besoins de rééducation.
  • introduire le formulaire de demande, la prescription médicale de la rééducation et la copie de l’évaluation des besoins de rééducation auprès de votre mutualité.
 
Si votre mutualité marque son accord, le centre peut vous proposer un programme de rééducation.
 

Que devez-vous payer ?

 
La mutualité intervient dans les frais de votre programme de rééducation (régime du tiers payant). Elle intervient plus particulièrement dans les frais d’une séance de rééducation par jour.
Vous payez votre part personnelle (ticket modérateur) pour chaque séance de rééducation effectuée dans le cadre du programme de rééducation. Cette part personnelle diffère selon que vous êtes un bénéficiaire ordinaire ou que vous bénéficiez d’un tarif préférentiel.
Vous êtes hospitalisé au cours de la 1ère évaluation et pendant au moins une partie du programme de rééducation. Vous payez les frais habituels liés à votre séjour à l’hôpital.
Les jours où vous suivez le programme de rééducation, vous ne pouvez plus obtenir d’intervention ce même jour pour :
  • une consultation auprès d’un interniste, pédiatre ou cardiologue
  • une prestation de kinésithérapie- ou de physiothérapie
  • d’autres prestations de rééducation.
 
Pour les séances de rééducation nécessitant une surveillance de la fonction respiratoire, rien de doit être payé pour cette surveillance.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 10 octobre 2014