Maladies respiratoires: intervention dans le coût d’une assistance ventilatoire mécanique de longue durée à domicile

Si vous souffrez d’une insuffisance respiratoire, vous pouvez recevoir à domicile un appareil mécanique qui vous aide à respirer. Vous pouvez continuer à utiliser cet appareil pour une longue durée (usage chronique). Ce traitement s’appelle assistance ventilatoire à domicile.

Seul un centre spécialisé peut examiner si vous pouvez recevoir ce traitement et mettre un tel appareil à votre disposition.

Votre mutualité intervient dans les frais.


Pouvez-vous être traité via un centre spécialisé ?

Vous pouvez bénéficier d’une assistance ventilatoire à domicile via un centre spécialisé seulement si vous remplissez un certain nombre de conditions.

Il existe différents appareils d’assistance ventilatoire. En fonction des conditions auxquelles vous répondez, vous pouvez être traité au moyen d’un appareil d’assistance ventilatoire spécifique.

Conditions à remplir pour bénéficier du traitement.

La définition de ces conditions révèle que dans certains cas des mesures doivent être effectuées pendant le sommeil ou qu’un examen du sommeil (examen polysomnographique = PSG) est nécessaire. Ces examens seront généralement effectués pendant une hospitalisation. Une hospitalisation peut donc s’avérer nécessaire avant de pouvoir entamer une assistance ventilatoire à domicile.

Dans certains cas, vous pouvez être traité au moyen de 2 appareils d’assistance ventilatoire.

Que peut vous apporter un centre spécialisé ?

  • Un centre spécialisé mettra à votre disposition un appareil d’assistance ventilatoire.
  • Il mettra à votre disposition tout autre matériel nécessaire à votre traitement. Si vous bénéficiez d’une assistance ventilatoire à domicile par trachéostomie, le centre ne met pas de canules à votre disposition.
  • Il installera l’appareil à votre domicile, l’entretiendra et le remplacera si nécessaire (entièrement ou certaines pièces).
  • Il reprendra l’appareil à la fin de la thérapie.
  • Il vous familiarisera vous et votre entourage, dont votre dispensateurs de soins à domicile, votre médecin généraliste et le médecin qui vous a éventuellement envoyé vers le centre, avec l’utilisation de l’appareil (et avec la réanimation en cas d’incident ). Dans certains cas, votre médecin généraliste et le médecin qui vous a éventuellement envoyé vers le centre vous familiariseront aussi avec l’utilisation de l’appareil.
  • Il sera toujours à votre disposition et celle de votre entourage en cas de problèmes ou de questions.

Pour l’installation de l’appareil à votre domicile, son entretien et son remplacement éventuel (entièrement ou certaines pièces), le centre spécialisé peut aussi faire appel à une firme spécialisée.

Que devez-vous faire pour qu’un centre spécialisé puisse vous traiter ?

Adressez-vous à un centre spécialisé, dont les coordonnées figurent dans la liste des centres spécialisés d’assistance ventilatoire générale à domicile.

Que doit faire le centre spécialisé pour pouvoir vous traiter ?

Le centre spécialisé doit :

En cas d’accord de votre mutualité, le centre pourra vous traiter.

Que devez-vous payer ?

Votre mutualité intervient dans le coût du traitement au moyen d’un appareil d’assistance ventilatoire (régime du tiers payant). Vous ne payez pas de part personnelle (ticket modérateur).

Pour les consultations chez le médecin, vous payez chaque fois une part personnelle (ticket modérateur).

Des conditions que vous devez remplir, on peut déduire que dans certains cas une hospitalisation peut être nécessaire pour effectuer les examens requis. Pour cette hospitalisation, vous payez les frais habituels liés à votre séjour à l’hôpital.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 12 octobre 2015