Nos initiatives pour améliorer l’utilisation des médicaments

Veiller à la qualité des soins et les améliorer si nécessaire, est une mission quotidienne pour les dispensateurs de soins et pour l’INAMI. Voici quelques initiatives qui encouragent une utilisation optimale des médicaments.

Recommandations pour les médicaments du « chapitre II »

 
Les médicaments du chapitre II sont remboursables sans autorisation préalable du médecin-conseil, mais un contrôle est effectué ultérieurement. Pour ces médicaments, les prescripteurs doivent respecter certaines recommandations.

Utilisation appropriée des médicaments

L’utilisation appropriée (et médicalement fondée) des médicaments se fait de préférence en concertation étroite entre médecin (généraliste) traitant et patient (qui consulte), tenant compte des recommandations actuelles de bonne pratique des médicaments. 

Concertation médico-pharmaceutique

L’objectif principal de la concertation médico-pharmaceutique est d’optimaliser les soins dispensés au patient. Elle stimule la collaboration pluridisciplinaire entre médecins et pharmaciens.

Feed-back sur le comportement de prescription

Nous donnons régulièrement des feed-back aux dispensateurs de soins, notamment sur leur façon de prescrire les médicaments.

Ce feed-back découlait des décisions reprises dans l’accord national médico-mutualiste 2009-2010.

Réunions de consensus

 
Le Comité d'évaluation des pratiques médicales en matière de médicaments organise 2 réunions de consensus par an. Elles ont pour objectif d'évaluer les pratiques médicales en matière de médicaments dans un secteur déterminé et de faire des recommandations à l'intention des prescripteurs.
 

Projets d’amélioration de la qualité

 
Des projets ont aussi pour objectif l’utilisation optimale des médicaments :

Plus d'informations

 

Dernière mise à jour 14 janvier 2016