Séminaire du Centre d’expertise en matière d’incapacité de travail : Les effets des subsides à l’emploi dans le secteur des Titres-Services

Date
Du 07 février 2020 (09:30) au 07 février 2020 (11:30)
Localisation
INAMI, Avenue de Tervueren 211, 1050 Bruxelles
Professionnel de la santé; Mutualités; Employeur; Citoyen;
Inscription
Par e-mail à
secr-uitk-dirgen@riziv-inami.fgov.be


L’impact de devenir aide-ménagère dans le cadre des titres-services sur la probabilité d’être en emploi, au chômage, inactive, en incapacité de travail ou en invalidité

Les subsides pour les services personnels et domestiques sont considérés comme un moyen de :

  • créer un grand nombre d’emplois de proximité pour des personnes faiblement qualifiées
  • réduire le travail au noir dans ce secteur
  • répondre à des besoins grandissants pour ce type de services dans les sociétés développées.

La Belgique est l’un des pays à avoir été le plus loin dans son soutien aux services domestiques en implémentant, en 2004, le système des titres-services. Ce programme a eu un succès important et occupe à ce jour près de 150.000 travailleurs, principalement des femmes. C’est aussi un des secteurs qui a connu la plus forte croissance du taux d’invalidité depuis 2003.

Cette étude vise à estimer l’effet de devenir aide-ménagère dans le cadre du système des titres-services sur la probabilité d’être en emploi, au chômage ou inactive, mais aussi en incapacité de travail ou en invalidité.

Les résultats montrent tout d’abord que la participation au système des titres-services augmente la probabilité pour les aide-ménagères d’être en emploi (déclaré) de 26 points de pourcentage pendant les 5 années qui suivent leur entrée dans le système.
Leur probabilité d’être au chômage ou inactives baisse quant à elle respectivement de 20,1 et 7,6 points de pourcentage.

Nos résultats suggèrent que le système des titres-services a permis de sortir durablement des femmes faiblement qualifiées du chômage, du travail au noir et de l’inactivé, mais uniquement au profit d’un emploi subsidié dans le secteur des titres-services.

Notre étude révèle par ailleurs que l’emploi dans les titres-services affecte négativement la santé des travailleuses subsidiées, principalement au travers d’un risque accru de souffrir de maladies musculosquelettiques. Ceci se traduit par une augmentation de la probabilité d’être en incapacité de travail ou en invalidité pour les aide-ménagères de respectivement 2,59 et 1,88 points de pourcentage au cours des 5 années qui suivent leur entrée dans le système.

Contacts

Dernière mise à jour 31 janvier 2020