Avenant à la convention 2018-2019 entre kinésithérapeutes et organismes assureurs

La convention 2018-2019 (M/18) entre les kinés et les organismes assureurs comporte désormais un avenant applicable pour l’année 2019, du 1er janvier au 31 décembre.
La Commission de conventions kinésithérapeutes-organismes assureurs a établi cet avenant le 11 décembre 2018.

Voici les points que cet avenant introduit pour 2019.


Que modifie l’avenant à la convention kinés-O.A. (M/18) ?

Pour l’année 2019, l’avenant à la convention 2018-2019 entre les kinés et les organismes assureurs prévoit :

Une augmentation de l’indemnité pour les premières prestations de base d’un traitement en pathologie « courante » et « Fa »

Votre indemnité pour les 9 premières prestations de base en pathologie « courante » et, désormais, pour les 20 premières prestations de base en pathologies « Fa »est augmentée,  de telle manière que la valeur de la séance est portée à 25 EUR.

Les modalités d’utilisation de cette indemnité ne changent pas.

Attester l’indemnité pour vos premières prestations du traitement des pathologies « courantes » et « liste Fa » à partir du 1er janvier 2019.

Une revalorisation des prestations effectuées au domicile du patient

L’avenant adapte les honoraires de la prestation au domicile du patient et de l’indemnité pour frais de déplacement. Dès lors, à partir de 2019, une séance au domicile s’élève à 2,5 EUR de plus qu’une séance à votre cabinet, soit à 24,76 EUR. La séance pour les palliatif à domicile garde sa valeur.

Le maintien du montant de la prime de promotion de la qualité

Le montant de la prime de 2000 EUR ne change pas pour l’année 2018.
Pour couvrir l’augmentation du nombre de  kinésithérapeutes individuels qui satisfont aux critères de qualité, un budget supplémentaire à été alloué pour cette mesure.

2 nouveaux projets pilotes

Pour le 1er juillet 2019, la Commission de conventions soumettra au Comité de l’assurance une proposition pour 2 projets :

  • un projet pilote concernant l'enregistrement des pathologies « courantes » dans le dossier kinésithérapeutique électronique
  • un projet pilote dans lequel les patients recevront un traitement monodisciplinaire intensif continu en ambulatoire après un traitement multidisciplinaire à l'hôpital.

Proposition pour établir des unités de temps pour certaines pathologies

Pour le 1er septembre 2019, la Commission de conventions soumettra au Comité de l’assurance un « proof of concept » établissant des unités de temps pour des pathologies bien déterminées pouvant être mises en œuvre dans le courant de l'année 2020.

Comment adhérer ou non à l’avenant à la convention ?

Si vous adhériez à la convention 2018-2019 (M/18) et que vous souhaitez adhérer à cet avenant pour 2019, vous ne devez entreprendre aucune démarche.

Si vous n’adhériez pas à la convention 2018-2019 (M/18) et que vous ne souhaitez pas adhérer à cet avenant, vous ne devrez entreprendre aucune démarche.

Par contre, si vous voulez changer votre statut de conventionnement suite à cet avenant, vous devez nous en informer au plus tard le 3 mars 2019.

Vous communiquez cette modification en ligne via le module sécurisé « Mon conventionnement » du programme MyInami. Pour cela, vous aurez besoin de votre carte d’identité électronique (e-ID), d’Itsme ou de votre « clé numérique » TOTP.

 

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 01 février 2019