Indemnité pour initier un dossier élaboré de kinésithérapie

En tant que kinésithérapeute, depuis le 1er septembre 2017, vous pouvez majorer vos honoraires, pour la 1re séance de traitement d’une « pathologie courante » d’une indemnité forfaitaire pour initier un dossier élaboré de kinésithérapie.
L’assurance soins de santé rembourse intégralement cette indemnité à votre patient.


Dans quel cas pouvez-vous attester cette indemnité ?

Par patient, par année civile, cette indemnité peut être attestée au maximum une fois, indépendamment du nombre de kinésithérapeutes qui ont traité ce patient dans cette année et indépendamment du nombre de situations pathologiques traitées.

Pour une situation pathologique courante dont le traitement a commencé en 2018, cette indemnité ne peut plus être attestée en 2019.

En effet, cette indemnité ne peut être attestée qu’une fois lors de la « première séance de traitement ». Par « première séance de traitement », il faut entendre la première séance kinésithérapeutique individuelle dans la cadre des « pathologies courantes » de la première nouvelle situation pathologique qui démarre après le 31 décembre 2018.

Que couvre cette indemnité ?

L’indemnité couvre forfaitairement le screening et l’examen kinésithérapeutique au début du traitement.

Dans ce cadre, vous devez rédiger et joindre 3 éléments au dossier de kinésithérapie :

  • un bilan de départ
  • un plan de traitement
  • les objectifs du traitement.

Pour cela, tenez compte des standards et des recommandations (inter)nationaux et de l’evidence based practice.

À combien s’élève cette indemnité ?

La page des tarifs des kinésithérapeutes reprend les montants de cette indemnité.

Comment attester cette indemnité ?

Lorsque vous attestez l’indemnité, vous devez en informer votre patient avant de commencer le traitement.

Voici un aperçu des pseudocodes à attester et des montants de cette indemnité :

Prestations

Indemnité

Séance individuelle de kinésithérapie

Code

Pseudocode

Montant

Au cabinet du kinésithérapeute, au domicile du patient, ou en hospitalisation

560011, 560114, 560210, 560313 et 560501

639855 (ambulant) – 639866 (hospitalisé)

6 euros

Dans un centre de rééducation fonctionnelle conventionné

560534-560545

639870 (ambulant) – 639881 (hospitalisé)

4,67 euros

Résidence communautaire pour personnes handicapées, maison de soins psychiatriques, résidence communautaire pour personnes âgées

560416, 564395, 560571

639892

3,57 euros

Dans tous les cas, indiquez toujours le pseudocode de l’indemnité attestée sur l’attestation de soins donnés, juste en dessous ou à coté de la prestation à laquelle vous liez l’indemnité.

Contacts

 

Dernière mise à jour 13 mai 2019