Remboursement de certains antidouleurs pour les patients souffrant de douleurs chroniques : autorisation annuelle

Si vous souffrez de douleurs chroniques, l’assurance obligatoire soins de santé peut intervenir dans le prix de vos antidouleurs (analgésiques). Cette page vous informe sur le remboursement des antidouleurs sur base d’une autorisation annuelle délivrée par votre mutualité (A.R. du 03.06.2007).

À partir du 1er janvier 2022, le remboursement des antidouleurs sera à la fois simplifié et plus avantageux pour tous les patients concernés. Si vous avez actuellement une autorisation annuelle pour le remboursement de vos antidouleurs, il est important que vous consultiez votre médecin avant le 1er janvier 2022 pour qu’il puisse demander un autre type d’autorisation et que vous continuiez d’être remboursé.


Quels sont les antidouleurs remboursés par l’assurance soins de santé ?

L’assurance obligatoire soins de santé intervient financièrement dans le prix de vos antidouleurs s’ils figurent sur la liste des antidouleurs remboursables :

 

 Fichiers de référence (en Excel)

 


Quel montant vous rembourse l’assurance soins de santé ?

Pour ces antidouleurs remboursables, l’assurance soins de santé intervient à raison de 20 % du prix.

La partie du prix qui reste à votre charge (le ticket modérateur) entre en considération dans le cadre du maximum à facturer.

Comment obtenir le remboursement de vos antidouleurs ?

  1. Votre médecin traitant complète le document notification de douleur chronique à transmettre au médecin-conseil de votre mutualité.

  2. En cas d’accord, le médecin-conseil vous délivre son autorisation de remboursement pour des analgésiques (antidouleurs).

  3. Présentez cette autorisation de remboursement à votre pharmacien, qui vous délivrera alors vos antidouleurs. Il déduira automatiquement le montant remboursé par l’assurance du prix que vous devez payer (système du tiers payant).

Remboursement simplifié et plus avantageux à partir du 1er janvier 2022

Jusque fin 2021, le remboursement d’antidouleurs en cas de douleurs chroniques peut se faire sur base de 2 systèmes différents : soit l’arrêté royal de 2007, soit le Chapitre IV des médicaments.

À partir du 1er janvier 2022, nous simplifierons ce remboursement en ne conservant que celui du Chapitre IV. Ce système de remboursement unique sera plus avantageux à la fois pour le patient, pour son médecin et pour l’assurance soins de santé. Côté prix, les antidouleurs seront beaucoup moins chers pour les patients et pour l’INAMI. Côté démarches, le médecin ne devra faire qu’une seule demande d’autorisation à la mutualité puisqu’elle sera valable à vie.

Une chose à faire avant le 1er janvier pour les patients en possession d’une autorisation d’1 an : Consultez votre médecin pour qu’il puisse demander une nouvelle autorisation auprès de votre mutualité et ainsi continuer d’être remboursés.

Plus d’infos sur le changement à partir du 1er janvier 2022 concernant le remboursement des antidouleurs

 

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 17 novembre 2021