Antiagrégants plaquettaires à base de clopidogrel : remboursement au 1er juin 2017

Le 1er juin 2017, les conditions de remboursement changent pour les antiagrégants plaquettaires à base de clopidogrel dosés à 75 mg.

De plus, le prix de la plupart de ces médicaments diminue, grâce à un alignement de leur prix sur celui des médicaments les moins chers.


De quels médicaments s’agit-il ?

Il s’agit des antiagrégants plaquettaires à base de clopidogrel dosés à 75 mg :

  • la spécialité originale Plavix®
  • les médicaments génériques.

Quelles sont les conditions qui changent ?

  • L’assurance soins de santé ne rembourse plus les médicaments Plavix 75 mg commercialisés par la firme Sanofi, cette firme ayant refusé le nouveau prix.

  • L’assurance soins de santé continue de rembourser les génériques de ce médicament, ainsi que les médicaments Plavix 75 mg commercialisés par la firme Pi-Pharma.

  • Tous les médicaments remboursables à base de clopidogrel 75 mg passent du chapitre IV au chapitre I de la liste des spécialités remboursables. Désormais, l’assurance soins de santé les rembourse sur base de la seule prescription du médecin. Un accord préalable du médecin conseil de la mutualité n’est plus nécessaire.

Par contre, les conditions de remboursement de la spécialité Plavix® 300 mg ne changent pas : elle reste remboursable via le chapitre IV au paragraphe 5420000, avec accord préalable du médecin conseil.

Quelles conséquences pour vous, en tant que médecin ?

  • Pour autant que l’indication figure dans la notice scientifique, vous ne devez plus compléter de demande d’autorisation au médecin conseil pour que votre patient obtienne le remboursement du clopidogrel 75 mg. Désormais, votre seule prescription suffit.

  • Pour le clopidogrel 300 mg, rien ne change : complétez pour votre patient une demande d’autorisation au médecin conseil pour que votre patient obtienne le remboursement du Plavix 300 mg dans les indications spécifiques du chapitre IV (§ 5420000).

Quelles conséquences pour vous, en tant que patient ?

  • Pour obtenir le remboursement de votre antiagrégant à base de clopidogrel 75 mg, vous ne devez plus avoir obtenu au préalable l’autorisation du médecin conseil de votre mutualité. Désormais, l’assurance soins de santé vous rembourse sur base de la seule prescription de votre médecin.
    Si vous aviez déjà une autorisation du médecin conseil, elle est désormais obsolète et vous ne devez plus la présenter à votre pharmacien.

De plus, le prix de la plupart des médicaments à base de clopidogrel 75 mg diminue. Désormais, vous payez donc moins cher votre médicament.

  • Pour obtenir le remboursement de votre antiagrégant à base de clopidogrel 300 mg (Plavix 300 mg) rien ne change au 1er juin 2017 : vous devez encore, au préalable, avoir rentré auprès de votre mutualité une demande de remboursement (que votre médecin vous aura rédigée), et avoir obtenu l’autorisation du médecin conseil.

Pourquoi ce changement ?

Dans le cadre de la simplification administrative, le but est d’harmoniser les conditions de remboursement de tous les médicaments appartenant à la classe des antiagrégants plaquettaires.

Ce changement fait partie des mesures dans les soins de santé décidées par la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique.

Contacts

 

Dernière mise à jour 10 mai 2017