Médicaments utilisés dans le traitement du cancer rénal avancé ou métastatique : remboursement au 1er septembre 2019

Le 1er septembre 2019, les conditions de remboursement changent pour les médicaments utilisés dans le traitement du cancer rénal avancé ou métastatique.

​De quels médicaments s’agit-il ?

Il s’agit des médicaments :

  • Proleukin (aldesleukin)
  • Nexavar (sorafenib)
  • Sutent (sunitinib)
  • Avastin (bevacizumab)
  • Torisel (temsirolimus)
  • Afinitor (everolimus)
  • Votrient (pazopanib)
  • Roferon A (interferon alfa 2a)
  • Inlyta (axitinib)
  • Opdivo (nivolumab)
  • Cabometyx (cabozantinib)

Quelles sont les conditions de remboursement qui changent ?

A partir du 1er septembre 2019, la demande d’autorisation de remboursement devra se faire via e-health (à l’exception du Roferon-A (aussi remboursable en pharmacie publique).

Aperçu des nouvelles conditions de remboursement de ces médicaments

Quelles conséquences pour vous, en tant que médecin spécialiste ?

Les nouvelles conditions de remboursement vous permettent de disposer de plus d’options thérapeutiques remboursables dans les différentes lignes de traitement du cancer rénal avancé ou métastatique.

Introduire les demandes d’autorisation de remboursement via e-health permet d’harmoniser les conditions ainsi qu’ un traitement plus rapide des demandes.

Si votre patient était déjà traité avant le 1er septembre 2019 avec l’un de ces médicaments dans le cadre d’un cancer rénal avancé ou métastatique, le remboursement de son traitement reste inchangé. Vous pouvez prolonger ce traitement si nécessaire, même si votre patient ne respecte pas les nouvelles conditions de remboursement. (les stopping rules (règles pour l’arrêt du traitement) restent en vigueur).

Pourquoi ce changement ?

La CRM a adapté les conditions de remboursement du chapitre IV pour être en ligne avec les recommandations européennes en vigueur et tenant compte des nouveaux traitements attendus en 1ère ligne au cours des prochains mois.
Dans un souci d’harmonisation et de digitalisation, les demandes d’autorisation de remboursement pour les médicaments limités au milieu hospitalier devront se faire via e-health.


 

Contacts

 

Dernière mise à jour 20 août 2019