Tardis : enregistrer des données et demander le remboursement en ligne

Tardis (Tool for Administrative Reimbursement Drug Information Sharing) est un service en ligne développé pour les professionnels de la santé. Il permet de combiner l’enregistrement de données patients dans le cadre de certaines pathologies et la demande de remboursement en ligne de traitements médicamenteux.


Quels sont les avantages de Tardis ?

Tardis présente des avantages majeurs sur 2 plans :

  • informatisation des soins et simplification administrative, dans le cadre du remboursement des médicaments Tardis constitue une première en matière d’enregistrement de données médicales structurées par un médecin couplé à une demande de remboursement à la mutualité du patient
  • éviter l'enregistrement multiple de données identiques Tardis évite l'enregistrement multiple de données identiques et génère des flux dans plusieurs directions sur base d'un seul set de données.

Comment fonctionne Tardis ?

En tant que rhumatologue, connectez-vous (ou votre assistante administrative), via eHealth, sur Tardis.

Suivez les étapes ci-dessous :

  1. Vous débutez la consultation avec votre patient
  2. Vous introduisez les données administratives du patient. Pour les patients belges, il s'agit du numéro NISS (numéro d'identification unique pour la sécurité sociale).
  3. Vous introduisez des données médicales (structurées) sur des écrans successifs selon les standards existants du métier.
  4. Vous complétez une partie médicale et une partie médicaments.
  5. Vous validez les informations encodées.

Au cours de votre consultation, vous pouvez aussi demander :

  • le remboursement d’un médicament biologique directement via Tardis
  • la prolongation d’une autorisation existante pour le remboursement d’un médicament biologique.

Dans les 2 cas, si toutes les informations sont bien encodées et qu’elles remplissent les conditions de remboursement des médicaments biologiques concernées, vous recevez instantanément une réponse de la mutualité de votre patient.

Le patient peut donc commencer ou poursuivre son traitement avec le médicament biologique sans plus attendre.

Problèmes avec la procédure de demande électronique – mesure transitoire

Nous rencontrons actuellement des problèmes avec le programme web Tardis. Pour pouvoir analyser la situation sur le terrain et de mettre en place les solutions pour un fonctionnement optimal de Tardis,  nous prévoyons la mesure transitoire suivante.

Dans le cas où le rhumatologue reçoit un message d’erreur :

  • lié à une réponse trop lente de la mutualité (c.-à-d. qui dépasse le timeout  (non modifiable) de 30 secondes) à la fin de la procédure de demande de remboursement via Tardis
  • ou suite à un problème technique, qui ne concerne pas le lien thérapeutique (eHealth)

il peut, en parallèle, introduire une demande de remboursement via le formulaire de demande universel temporaire. Ceci afin de pouvoir assurer la continuité du traitement de son patient en attendant de pouvoir générer une réponse électronique positive à la demande via Tardis.

Cette mesure transitoire reste d’application pour les demandes introduites via TARDIS après le 31 mai 2015 et qui ont échoué à la fin de la procédure de demande électronique. La date de fin sera communiquée moyennant une communication ultérieure.

Comment s’est construit Tardis ?

Début 2000, avec l’arrivée au remboursement des premiers anti-TNF, les rhumatologues ont manifesté leur souhait de pouvoir disposer de dossiers de patients comportant des données épidémiologiques dans le cadre du traitement de la polyarthrite rhumatoïde.
Pour répondre à cette demande, l’outil Safe (Shared arthritis file for electronic use ) a été développé et à vu le jour.

Afin d’augmenter la qualité des données, les rhumatologues, convaincus de l’intérêt majeur que peut représenter Safe, ont souhaité évoluer vers un enregistrement obligatoire dans Safe. De plus, dans un contexte de simplification administrative, il semblait logique de lier l’enregistrement obligatoire à la possibilité de demander en ligne le remboursement des médicaments biologiques dans le cadre du traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Aujourd’hui, Tardis ne concerne que les médicaments biologiques indiqués dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde. L’objectif des prochaines phases est de d’étendre son utilisation à d’autres indications thérapeutiques et d’autres médicaments.

Comme pharmacien hospitalier, que change Tardis pour vous ?

  • Pouvez-vous consulter les informations dans Tardis ?
    Oui, vous pouvez demander un accès à Tardis à votre gestionnaire d’accès de l’hôpital. Il vous identifie  comme collaborateur « administratif » des rhumatologues de l’hôpital. Vous aurez ainsi accès, entre autres, aux informations sur les autorisations préalables du patient.
  • Qu’est-ce qui change au niveau du remboursement ?
    Depuis le 1er avril 2015, une autorisation préalable est toujours nécessaire dans le cadre du traitement de la polyarthrite rhumatoïde avec un médicament biologique.
  • Qu’est-ce qui change au niveau de la facturation ?
    Rien ne change.
  • Devez-vous joindre un document à la facturation ?
    Non.
  • Devez-vous conserver des documents à la pharmacie de l’hôpital en vue d’éventuels contrôles a postériori ?
    Non, les informations sont stockées dans le programme Tardis et le contrôle éventuel se fera auprès du spécialiste demandeur.
  • Tous les patients sont-ils concernés ou uniquement ceux qui entament un traitement avec un médicament biologique depuis le 1er avril 2015 ?
    .

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 19 décembre 2018