Formes alternatives de soins et de soutien aux soins aux personnes âgées fragiles : 1er appel à projets

Les 66 projets sélectionnés dans le cadre de cet appel sont en cours de réalisation.

Aperçu global des projets

 
Lors de notre 1er appel à projets, nous avons reçu 167 propositions d’interventions innovantes de la part de prestataires de soins ou d’organisations/ d’associations de prestataires de soins.
 
Chaque proposition a fait l’objet d’une évaluation par un jury. Sur les 67 projets retenus par le Comité de l’assurance, ont signé la convention qui règle les conditions de financement et de fonctionnement des projets. Les moyens investis dans ces projets s’élevaient en 2010 à plus de 14 millions d’euros.
 
Durant leur fonctionnement, ces 66 projets font l’objet d’un accompagnement administratif de notre part et d’un accompagnement scientifique par un consortium d’universités chargé d’évaluer l’impact, au sens large, des projets sur la personne âgée. Nous en attendons les conclusions durant le premier semestre de 2014.
 

Quels types d’activité développent ces projets ?

 
Le type d’activité développée par les projets du 1er appel varie fortement. S’agissant de projets pilotes, le type d’activité développée à un endroit en Belgique ne se retrouve pas forcément ailleurs. Pour connaitre le type de projets actifs dans votre environnement, consultez la liste des projets sélectionnés et les dossiers correspondants.
 
Globalement, les projets proposent 6 types d’activités :
  • des soins de nuits, à domicile ou en institution (11 projets)
  • des activités d’ergothérapie (9 projets)
  • des activité de soutient psycho-social (9 projets)
  • des activités dans des centres d’accueil de jour, permettant le répit de l’aidant proche (8 projets)
  • des activités de case-management, en association ou non avec d’autres interventions innovantes (21 projets)
  • des activités autres, telles que des habitats alternatifs, des projets de répits spécifiques, d’assistance organisationnelle à la délivrance de médicaments, etc. (5 projets).
 
Ensemble, ces projets sont susceptibles de prendre en charge pas moins de 5.000 patients par an. Pour ce faire, les projets ont notamment engagé pas moins de 180 équivalents temps plein.
 

Quels supports pour ces projets du 1er appel ?

 
Sur le plan scientifique, chaque prestataire de soins actif au sein d’un projet est essentiel puisqu’il participe à la collecte des données qui permettent l’évaluation des projets. Ils ont donc à leur disposition une série d’outils et de références pour les aider dans leur démarche :
 
Sur le plan administratif, la convention et ses annexes comprennent tous les documents nécessaires au fonctionnement du projet. Une cellule spéciale appelée « protocole 3 » gère l’ensemble des projets.
 
Documents de présentation du 1er appel à projets
 

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 14 août 2014