Déroulement du trajet de réorientation ou de réhabilitation professionnelle

Un trajet de réorientation ou de réhabilitation comprend plusieurs étapes nécessaires. Vous débutez le processus de réinsertion professionnelle avec un entretien chez le médecin-conseil, pour le terminer avec de nouvelles compétences adaptées à votre état de santé vous permettant un retour sur le marché du travail


Contactez votre médecin-conseil

Si vous avez envie d’entamer une des ces 2 possibilités, votre médecin-conseil vous aidera.

D’abord Il évalue si :
  • vous êtes en incapacité de travail 
  • votre état de santé  permet d’envisager un trajet
  • vous êtes motivé et volontaire.

Si le médecin-conseil estime que vous remplissez ces conditions, vous définissez ensemble votre trajet.

Etablissez  votre projet professionnel avec votre médecin-conseil

Vous avez déjà une idée de projet

Soumettez votre proposition de formation ou de stage à votre médecin-conseil. Il en  discutera avec vous.

 Il y a plusieurs options :

  • Le médecin-conseil estime que votre projet est valable tel quel. Il introduit votre  demande auprès de notre Conseil médical de l’invalidité à l’INAMI, qui examine le projet et rend une décision. Votre médecin-conseil vous informe de la décision.
    En cas d’accord, nous prenons en charge les frais liés à votre parcours, c’est-à-dire les frais de l’examen d’orientation, de la formation ou du stage, de matériel, de déplacements, etc.
    En cas de refus, nous ne prenons en charge que les frais liés à l’examen d’orientation professionnelle.
    Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision, vous pouvez aller en appel contre cette décision auprès du tribunal de travail compétent.
  • Le médecin-conseil estime que votre projet a besoin d’être développé. Il vous proposera l’aide de partenaires spécialisés .
  • Le médecin-conseil estime que vous n’êtes pas prêt à suivre une formation ou un stage. Il peut vous proposer d’autres trajets ( thérapie, accompagnement social spécialisé,…). Néanmoins, vous pouvez demander au médecin-conseil d’introduire votre demande à l’INAMI.

Vous n’avez pas encore de projet

Le médecin-conseil vous met en contact avec des partenaires spécialisés qui vous aident à définir un projet.

Qui sont ces partenaires spécialisés ?

  • des organismes régionaux pour la formation professionnelle et l’emploi.
  • des centres d’orientation professionnelle

Ces partenaires disposent  de spécialistes (conseiller, psychologue, assistant social, médecin, etc. ) qui vous aident à définir un projet professionnel sur base de votre expérience et de vos intérêts.

Quel est le rôle de ces spécialistes?

  • Ils vous interrogent  sur vos études, votre expérience de travail, l’impact de votre affection sur votre fonctionnement quotidien, vos attentes pour l’avenir, etc.
  • Ils évaluent vos compétences en matière de travaux manuels, de mémoire, de concentration, etc.
  • Ils réalisent une évaluation médicale si nécessaire.

Sur base de ces éléments, les spécialistes évaluent vos points forts et vos points faibles. Ils déterminent les secteurs d’activités vers lesquels vous pourriez vous réorienter. Ils discutent avec vous des résultats de leurs observations et les transmettent au médecin-conseil.

Pour pouvoir entreprendre les démarches nécessaires, le médecin-conseil et  les spécialistes seront sans doute amenés à échanger des données médicales et personnelles vous concernant; ils vous demanderont votre autorisation.

Ensuite, le médecin-conseil discute avec vous des conclusions de l’examen d’orientation

Un projet de formation ou de stage est proposé

Le médecin-conseil estime que votre projet est envisageable.   Il introduit votre  demande auprès du  Conseil médical de l’invalidité à l’INAMI, qui examine le projet et rend une décision. Votre  médecin-conseil vous informe de la décision.

En cas d’accord, nous prenons en charge les frais liés à votre parcours, c’est-à-dire les frais de l’examen d’orientation, de la formation ou du stage, de matériel, des déplacements, etc.
En cas de refus, nous ne prenons en charge que les frais liés à l’orientation professionnelle.
Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision vous pouvez aller en appel contre cette décision auprès du tribunal de travail compétent.

Un projet de formation ou de stage n’est pas envisageable pour le moment

Les résultats de l’examen d’orientation professionnelle vous incitent à entreprendre d’autres actions (thérapie, accompagnement social spécialisé, etc.).

Pendant la formation ou le stage

Que se passe-t-il si :

  • les dates de formation ou du stage sont modifiées ou annulées ?
  • vous commencez un stage rémunéré (la rémunération peut influencer le montant de votre indemnité) ?
  • vous interrompez ou cessez votre formation ou stage ?
  • vous souhaitez changer de formation ou de stage ?
  • vous échouez ?

Prévenez votre médecin-conseil;  il évaluera la situation avec vous.

Que se passe-t-il si vous avez des frais à vous faire rembourser ?

Adressez-vous à votre mutualité qui est chargée d’effectuer les paiements (remboursement des frais d’inscription , de matériel, de déplacements, de séjour, paiement des primes).

Retour sur le marché du travail

Une fois la formation ou le stage réussi, vous disposez d’une période de 6 mois pour chercher un emploi.
Pendant cette période, vous continuez à percevoir vos indemnités tant que vous n’avez pas encore trouvé d’emploi.
Les services régionaux pour l’emploi (ACTIRIS en région bruxelloise, Forem ou ADG en région wallonne, VDAB en région flamande peuvent vous accompagner dans vos recherches.

6 mois après la fin de votre formation ou stage , le médecin-conseil réévalue votre incapacité de travail. Il tient compte des nouvelles compétences professionnelles que vous avez acquises pendant votre formation ou stage. Il peut mettre fin à votre incapacité de travail.

Contacts

 

Dernière mise à jour 07 mars 2019