Déroulement d’un trajet de réorientation ou de réhabilitation socio-professionnelle

Un trajet de réorientation ou de réhabilitation comprend plusieurs étapes nécessaires. Vous débutez le processus de réinsertion socio-professionnelle avec un entretien chez le médecin-conseil, pour le terminer avec de nouvelles compétences adaptées à votre état de santé vous permettant un retour sur le marché du travail.


Contactez votre médecin-conseil

Si vous voulez entamer un trajet, le médecin-conseil de votre mutualité vous accompagnera tout au long de ce processus.
Il évaluera d’abord si :

  • vous êtes reconnu en incapacité de travail 
  • votre état de santé permet de commencer un trajet
  • vous êtes motivé et volontaire pour commencer ce trajet.

Si le médecin-conseil estime que vous remplissez ces conditions, vous déterminez ensemble votre trajet.

Déterminez un trajet avec votre médecin-conseil

Vous avez déjà une idée de projet ?

Soumettez votre proposition de formation à votre médecin-conseil et discutez-en avec lui.

 Il y a plusieurs options :

  • Le médecin-conseil estime que votre projet est valable tel quel :
    Il introduit votre  demande auprès de notre Conseil médical de l’invalidité (CMI), qui examine le projet et prend une décision. Votre médecin-conseil vous informe de cette décision.
    En cas d’accord, nous prenons en charge les frais liés à votre trajet, c’est-à-dire les frais de l’examen d’orientation, de la formation, de déplacements, etc.
    En cas de refus, nous ne prenons en charge que les frais liés à l’examen d’orientation professionnelle.
    Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision, vous pouvez introduire un recours auprès du tribunal de travail compétent.
  • Le médecin-conseil estime que votre projet a besoin d’être développé :
    Il vous dirige vers le partenaire régional pour une orientation.
  • Le médecin-conseil estime que vous n’êtes pas prêt pour suivre une formation :
    Il peut vous proposer d’autres trajets (thérapie, accompagnement social spécialisé, etc.). Néanmoins, vous pouvez demander au médecin-conseil d’introduire votre demande à l’INAMI.

Vous n’avez pas encore de projet ?

Le médecin-conseil vous référera au partenaire régional pour une cartographie de vos compétences et aptitudes. Vous déterminerez un projet avec ce partenaire régional, qui soumettra ce projet à votre médecin-conseil.
Si votre médecin-conseil est d’accord avec ce projet, il introduira une demande auprès de notre CMI.
Si votre le médecin-conseil n’est pas d’accord avec la proposition, il faudra chercher un nouveau projet.

Qui sont les partenaires spécialisés ?

  • des organismes régionaux pour la formation professionnelle et l’emploi.
  • des centres d’orientation professionnelle.

Lors du premier entretien avec le partenaire régional, un conseiller-référent vous aidera à déterminer votre projet.

Quel est le rôle de votre conseiller-référent ?

  • Il vous questionne sur vos études, votre expérience de travail, l’impact de votre affection sur votre fonctionnement quotidien, vos attentes pour l’avenir, etc.
  • Il évalue vos compétences.

Sur base de ces éléments, votre conseiller-référent évalue vos points forts et vos points faibles. Il détermine les secteurs d’activités vers lesquels vous pourriez vous réorienter. Il discute avec vous des résultats de ses constatations et les transmet au médecin-conseil pour accord.
Si votre médecin-conseil est d'accord avec la proposition, votre conseiller-référent soumettra la demande au Conseil médical de l’Invalidité. Votre médecin-conseil vous informera de la décision.
Si le médecin-conseil n'est pas d'accord, votre conseil-référent cherchera un nouveau projet avec vous.

En cas d’accord sur votre projet, nous prenons en charge les frais liés à votre parcours, c’est-à-dire les frais de l’examen d’orientation, de la formation et de déplacements.
En cas de refus, nous ne prenons en charge que les frais liés à l’examen d’orientation.
Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision vous pouvez introduire un recours auprès du tribunal de travail compétent.

Un projet de formation n’est pas envisageable pour le moment

Les résultats de l’examen d’orientation vous incitent à entreprendre d’autres actions (thérapie, accompagnement social spécialisé, etc.).

Pendant votre formation

  • Les dates de es dates de votre formation sont modifiées ou annulées ?
  • Vous commencez un stage rémunéré ?  La rémunération peut influencer le montant de votre indemnité.
  • Vous interrompez votre formation ?
  • Vous souhaitez changer de formation ?
  • ous échouez ?ous échouez ?

Prévenez votre médecin-conseil et/ou votre conseiller-référent ; il évaluera la situation avec vous.

Vous voulez être rembourser de certains frais ?

Adressez-vous à votre mutualité qui est chargée d’effectuer les paiements (remboursement des frais d’inscription, de déplacements, paiement des primes).

Retour sur le marché du travail

Une fois la formation réussie, vous disposez d’un délai de 6 mois pour chercher un emploi avec les compétences nouvellement acquises.
Pendant cette période, vous pouvez obtenir de l'aide dans votre recherche d'emploi auprès des services régionaux pour l’emploi (ACTIRIS en région bruxelloise, Forem ou ADG en région wallonne, VDAB en région flamande).

6 mois après la fin de votre formation, le médecin-conseil réévaluera votre incapacité de travail. Il tiendra compte des nouvelles compétences professionnelles que vous avez acquises pendant votre formation. Il peut mettre fin à votre incapacité de travail.

Contacts

 

Dernière mise à jour 06 novembre 2019