Continuité des soins oncologiques : report des soins non urgents: nous assouplissons certaines conventions conclues avec des hôpitaux ou des réseaux hospitaliers

En raison du Covid-19, les hôpitaux reportent les consultations et les traitements non urgents, certaines conventions ne peuvent pas être suivies dans les délais ou les règles convenus, et les procédures de soumission des demandes ne peuvent pas être pleinement respectées.

Afin de garantir que cette situation exceptionnelle ne porte pas préjudice aux patients et aux hôpitaux concernés, des mesures exceptionnelles sont prises.

 
Nous prenons des mesures pour ces 5 conventions oncologiques :

  • L’âge limite pour l’oncofreezing (pour préserver sa fertilité)
  • La période de reconstruction mammaire par tissus oncologiques
  • Le délai d’introduction du rapport d’activité par les réseaux “next generation sequencing” (NGS)
  • Les délais pour le comité d’accompagnement et le rapport d’activité pour les « tests de profilage d’expression génétique » (GEP) en cas de cancer du sein à un stade précoce.
  • L’introduction du dossier de demande de prise en charge de l’hardronthérapie uniquement par courriel.

Plus d'informations sur nos mesures autour des conventions de soins oncologiques

Des questions ?

  • Les dispensateurs de soins de santé peuvent poser leurs questions sur les mesures prises pendant cette crise COVID-19 à covid19@riziv-inami.fgov.be.

  • Pour toute autre question liée à la crise du Covid-19 : www.info-coronavirus.be ou 0800 14 689 de 9h à 17h.

 

Dernière mise à jour 10 juin 2020