Un premier pas vers la mesure de la performance du système de soins de santé belge

Nous avons étudié la performance de notre système de soins de santé, en collaboration avec le Centre d’expertise des soins de santé (KCE) et l’Institut scientifique de Santé Publique (ISP). L’étude a donné lieu à deux rapports. Le 1er rapport est paru en 2010.
Éditeur
KCE
Auteur
INAMI, KCE, ISP
Date de publication
5/07/2010
Type de publication
Rapport
Thèmes
Qualité des soins

Contexte

Nous avons étudié la performance de notre système de soins de santé, en collaboration avec le Centre d’expertise des soins de santé (KCE) et l’Institut scientifique de Santé Publique (ISP). Toutes les administrations et tous les organismes concernés par les affaires sociales et la santé publique aux niveaux régional et fédéral ont aussi participé au projet. L’étude a été menée dans le cadre de la charte de Tallinn, signée en 2008 par tous les pays européens de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Deux rapports

 
L’étude a donné lieu à deux rapports. Le premier, paru en 2010, fixe le prototype d’un système destiné à mesurer la performance du système de soins de santé belge. Comme il s’agit d’une étude pilote, nous devons interpréter les résultats avec la prudence qui s’impose.


Points positifs

Les points positifs de notre système sont entre autres :

  • des soins de santé accessibles
  • les bons résultats en matière de vaccination.


Point à améliorer

Le point de notre système à améliorer est le dépistage de certains types de cancer (du sein et du col de l’utérus en particulier), pour lesquels on observe de grandes disparités régionales.

Points d’attention

  
Les points suivants suscitent des questions :
  • le nombre élevé d’ablations de l’utérus
  • l’augmentation des césariennes
  • la forte exposition aux radiations médicales.

 

Plus d'informations

Contacts