Observatoire de la mobilité des patients : rapport annuel 2013

Les hôpitaux belges soignent régulièrement des patients étrangers. Pour avoir une idée de l'afflux de ces patients et pouvoir en analyser les conséquences sur les listes d'attente et sur l'offre de soins, nous avons créé l'Observatoire de la mobilité des patients en 2011, en collaboration avec le SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement. Dans ce 2e rapport annuel, l'Observatoire donne un aperçu de ses activités en 2013.
Éditeur
Observatoire de la mobilité des patients
Auteur
Observatoire de la mobilité des patients
Type de publication
Rapport
Thèmes
Qualité des soins; International (Remboursement)


Systèmes d'enregistrement de données

En 2013, l'Observatoire a principalement continué à travailler sur les systèmes d'enregistrement de données et les a implémentés concrètement. Le but de ces systèmes est de fournir des informations – aussi exactes et complètes que possible – sur l'afflux de patients étrangers dans les hôpitaux belges.

Nombre de patients étrangers

Le rapport annuel présente les chiffres les plus récents concernant les patients étrangers en Belgique. Ces chiffres se basent sur le « résumé hospitalier minimum » (2009-2011).

Conclusion :

  • Le nombre de séjours de patients non-résidents dans les hôpitaux belges est limité : il s'élève à 1,5 % pour les hospitalisations classiques et à 1,3 % pour les hospitalisations de jour (pourcentages moyens pour toute la Belgique).
  • Le nombre de patients venant des pays voisins est le plus élevé, à savoir les Pays-Bas (57,4 %) et la France (20,5 %).

Fil conducteur pour les hôpitaux belges

En 2013, l'Observatoire a élaboré un fil conducteur pour les hôpitaux belges. Ce fil conducteur peut être un instrument utile durant les négociations avec les acteurs de soins étrangers, plus précisément pour convenir de certains points essentiels au moment de l'admission de patients étrangers.   

Délais d'attente de traitement

L'Observatoire collecte aussi de façon continue des données sur les délais d'attente des patients affiliés à une mutualité belge pour des traitements dans les hôpitaux belges. En collaboration étroite avec l'Agence intermutualiste (AIM), il a défini une méthodologie pour suivre les listes d'attente dans le cas de certaines interventions et présentations techniques en milieu hospitalier.

Plus d'informations

Contacts