Statistiques sur les indemnités liées à la protection de la maternité des travailleuses indépendantes en 2016

Ces statistiques concernent les indemnités versées dans le cadre de la protection de la maternité des travailleuses indépendantes, à l’occasion d’un repos de maternité ou d’un congé d'adoption.

 

Nombre de travailleuses indépendantes indemnisées dans le cadre d’un repos de maternité ou d’un congé d’adoption

Dans le cadre d’un repos de maternité

De 2012 à 2014, l’évolution annuelle du nombre de repos de maternité indemnisés était assez stable, avec toutefois une baisse de 1,46 % en 2013 aussitôt compensée par une hausse de 1,45 % en 2014.
L’année 2015 était marquée par une forte augmentation du nombre de cas avec une hausse de 6,80 % par rapport à 2014. Cette tendance à la hausse semble se poursuivre en 2016 avec une croissance de 6,90 % constatée entre 2015 et 2016.

Dans l'ensemble, les repos de maternité sont plus nombreux dans les tranches d’âges 30-34 ans (42,15 %) et 25-29 ans (28,75 %).

Dans le cadre d’un congé d’adoption

Le nombre de congés d’adoption indemnisés par an se limite à quelques dizaines d’adoptions.

Nombre de travailleuses indépendantes indemnisées dans le cadre d’un repos de maternité ou d’un congé d’adoption - Évolution 2012-2016

Indemnités versées dans le cadre d’un repos de maternité ou d’un congé d’adoption, et indemnité moyenne globale

Dans le cadre d’un repos de maternité

De 2012 à 2016, les montants versés n’ont pas cessé de croître en raison des augmentations de l’indemnité moyenne. Ces hausses de l’indemnité moyenne constatées pour cette période sont principalement dues aux adaptations successives des prestations à l’indice santé et à différentes revalorisations du montant de l’indemnité hebdomadaire.

La comparaison des indemnités moyennes de 2015 avec celles des années précédentes n’était pas évidente. Ceci en raison d’une nouvelle méthode calcul, plus affinée, utilisée pour la première fois pour les données 2015, et de la nouvelle manière de déterminer l’indemnité moyenne qui en découle.

En comparant directement l’indemnité moyenne globale en 2015 avec celle de 2014, nous avions constaté une diminution de 1,87 % alors qu’une mesure de revalorisation du montant de l’indemnité hebdomadaire (+2 %) était entrée en vigueur en septembre 2015. À noter aussi qu’aucune adaptation des prestations sociales à l’indice santé (indexation) n’était intervenue en 2015. La diminution constatée en 2015 était attribuée au fait que l’indemnité moyenne était calculée sur base d’un nouveau flux plus affiné.

Le montant versé en 2016 aux travailleuses indépendantes s'élève à 21.203.254 EUR, alors que le montant versé aux titulaires qui étaient reconnues invalides avant le début de leur repos de maternité (comptabilisés séparément) s’élève à 132.119 EUR.

Dans le cadre d’un congé d’adoption

Les montants versés dans le cadre du congé d’adoption varient fortement d’une année à l’autre. Le nombre de congés d’adoption indemnisés par an se limite en effet à quelques dizaines d’adoptions, et dès lors une hausse ou une baisse de quelques cas peut fortement influencer les écarts constatés d’une année à une autre.

L’évolution de l’indemnité moyenne entre 2014 et 2015 était aussi influencée par l’utilisation du nouveau flux de données et du nouveau programme à partir des données 2015.

Travailleuses indépendantes - Indemnités versées dans le cadre d’un repos de maternité ou d’un congé d’adoption, et indemnité moyenne globale - Évolution 2012-2016

Contacts