Utilisation appropriée des médicaments

L’utilisation appropriée des médicaments est liée à une application des recommandations actuelles en matière de bonne pratique des médicaments. Ces recommandations forment le fil conducteur de chaque consultation du médecin prescripteur (généraliste ou autre spécialiste), pendant l’entretien avec le malade (et/ou avec sa famille) lors de la prescription d’un traitement le plus adéquat possible.


Qu’ entend-on par utilisation appropriée des médicaments (polymédication) ?

Il est question de polymédication lors de l’utilisation de 5 ou plus médicaments (différents) par jour en usage chronique. Il est plus judicieux d’utiliser les termes de « prescription appropriée » et « non appropriée », tout en étant conscient qu’il faut limiter le plus possible le nombre de médicaments pris chroniquement pour des raisons de sécurité.

Comment le médecin et le patient peuvent contribuer à une utilisation appropriée des médicaments ?

Le médecin et son patient peuvent examiner ensemble, régulièrement (p.ex. au minimum une fois par an) et en détail, la liste des médicaments prescrits/consommés et des produits similaires. Ils peuvent décider ensemble si la prise d’un médicament pourrait être diminué (ou arrêté), tenant compte de l’évolution de la maladie, de la situation actuelle de santé du patient et des éventuels avantages ou inconvénients de certains médicaments, ainsi que des interactions (médicamenteuses ou autres) possibles.

Initiatives pour limiter une utilisation inappropriée (qualitativement et quantitativement) de médicaments

Symposium « Polymédication dans le cadre d’une utilisation rationnelle des médicaments chez la personne âgée » – Bruxelles, le 3 décembre 2015

Contacts

 

Dernière mise à jour 14 janvier 2016