Indicateurs : inhibiteurs de la pompe à protons

Les inhibiteurs de la pompe à protons sont remboursables sans autorisation préalable du médecin-conseil, mais un contrôle a posteriori est toutefois possible. En ce qui concerne l’utilisation de ces médicaments, des recommandations ont été élaborées. Afin d’évaluer le respect de ces recommandations par les médecins, des indicateurs ont été fixés. Vous trouverez ci-dessous davantage d’informations sur ces indicateurs.

​Médicaments avec contrôle a posteriori

 
Certains médicaments remboursables sont intégrés dans le « chapitre II » de la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables. Cela veut dire qu’ils sont remboursables sans autorisation préalable du médecin-conseil, mais qu’un contrôle par après, le « contrôle a posteriori », est possible.
 
Un des groupes de médicaments qui ont été intégrés dans le chapitre II sont les inhibiteurs de pompes à protons (IPP). 
 
En ce qui concerne leur utilisation, la Commission de remboursement des médicaments a établi un certain nombre de recommandations.
 
Afin d’évaluer le respect de ces recommandations pour les IPP, le Comité d’évaluation de la pratique médicale en matière de médicaments a élaboré des indicateurs.

Indicateurs et procédure d’évaluation

 
Le Moniteur belge du 31 octobre 2012 a publié, dans sa rubrique « Message officiels », le texte officiel desindicateurs pour les inhibiteurs de la pompe à protons.
 
Suite à cette publication, le Service d’évaluation et de contrôle médicaux (SECM) peut commencer la période d’évaluation de votre comportement prescripteur.
 
La procédure comprend plusieurs étapes où vous avez la possibilité de donner des explications lors de chaque étape. Consultez la partie 3 de la brochure « inhibiteurs de la pompe à protons et statines » si vous souhaitez davantage d’informations sur ce contrôle.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 04 novembre 2014