Tiers payant : ne payez que votre part, la mutualité paie directement le dispensateur de soins

Le tiers payant est un mécanisme qui vous permet de payer au dispensateur de soins (médecin, dentiste, kinésithérapeute, pharmacien, etc.) uniquement la part des frais à votre charge.

Depuis le 1er janvier 2022, tous les dispensateurs de soins peuvent l’appliquer à tous leurs patients et à toutes leurs prestations de santé. Votre dispensateur de soins peut décider de l’appliquer ou non, il n’est pas obligé (sauf dans certains cas).


Tiers payant possible pour chaque patient et pour chaque prestation de santé

Depuis le 1er janvier 2022, tous les dispensateurs de soins (médecin généraliste, dentiste, kinésithérapeute, logopède, etc.) peuvent appliquer le régime du tiers payant à chaque patient et à chaque prestation de santé. Votre dispensateur de soins n’est pas obligé de l’appliquer, sauf dans certains cas.

Le tiers payant est obligatoire pour :

Que faire lorsque votre dispensateur de soins applique le tiers payant ?

Si votre dispensateur de soins applique le tiers payant, vous ne lui payez que le montant qui est à votre charge (le ticket modérateur) et éventuellement un supplément si votre médecin n’est pas conventionné.

Vous n’avancez pas le montant correspondant à l’intervention de l’assurance soins de santé. Votre mutualité versera directement ce montant à votre dispensateur.

Dans ce cas, vous ne devez donc pas envoyer d' attestations de soins à votre mutualité.

 

Dernière mise à jour 02 février 2022