Incapacité de travail de longue durée : Combien de burnouts et de dépressions de longue durée ? Quel coût pour l’assurance indemnités ?

Les salariés, chômeurs, indépendants et ouvriers mineurs qui ne sont plus en mesure de travailler suite à une maladie ou un accident (hors maladie professionnelle ou accident de travail), ont droit à une indemnité pour incapacité de travail.

Voici un aperçu du nombre de personnes en incapacité de travail de longue durée en raison de troubles mentaux, et plus spécifiquement pour les maladies de burnout et de dépression. Nous chiffrons aussi le coût de ces dépressions et burnouts pour l’assurance indemnités. Ces chiffres ciblés reflètent les incapacités de travail de plus d’un an (invalidité).


Une augmentation de 39,23 % de burnouts et de dépressions de longue durée en 4 ans

Après un an d’incapacité de travail, débute la période « d’invalidité ». Voici l’évolution 2016-2020 des personnes souffrant de burnout et de dépression et qui sont reconnues en invalidité au 31 décembre de chaque année (il s’agit d’une photo de la situation à cette date). Ces chiffres reprennent les burnouts de longue durée sans en distinguer la cause, qu’elle soit professionnelle ou autre.

Le burnout et la dépression font partie du groupe de maladies « Troubles mentaux ». Nous indiquons donc aussi le nombre de personnes reconnues invalides pour l’ensemble de ce groupe de maladies.
De même, nous indiquons le nombre total de personnes en incapacité de travail depuis plus d’un an, toutes pathologies confondues.
Les fonctionnaires statutaires n’étant pas couverts pour le volet indemnités de l’Assurance soins de santé et indemnités, ces derniers ne sont donc pas repris dans ces chiffres.

Situation 2020 pour les travailleurs salariés et demandeurs d’emploi :

  • 36,87 % des personnes en invalidité le sont pour une maladie du groupe « Troubles mentaux ».
    Parmi ces personnes en invalidité pour trouble mental, 46,10 % souffrent d’une dépression et 19,37 % d’un burnout.
  • Le burnout et la dépression représentent 24,14% des cas des incapacités de travail de longue durée : le burnout 7,14 %, la dépression 17 %.
  • Entre 2016 et 2020, le nombre de personnes en incapacité de travail de longue durée pour cause de burnout et de dépression a augmenté de 38,72 % : +41,50 %  pour dépression, +32,53 % pour le burnout.

Situation en 2020 pour les travailleurs indépendants :

  • 24,91% des personnes en invalidité le sont pour une maladie du groupe « Troubles mentaux.
    Parmi ces personnes en invalidité pour trouble mental, 44,11 % souffrent d’une dépression et 25,42 % d’un burnout.
  • Le burnout et la dépression représentent 17,32 % de la totalité des incapacités de travail de longue durée : le burnout 6,33 %, la dépression 10,99 %.
  • Entre 2016 et 2020, le nombre de personnes en incapacité de travail de longue durée pour cause de burnout et de dépression a augmenté de 50,93 % : 55,60 % pour dépression, +43,38 % pour burnout.

Les femmes davantage touchées

Nous avons ventilé sur 5 ans le nombre de dépressions et de burnouts selon 3 critères : l’âge, le sexe et la région.

2 différences notables :

  • La tranche d’âges la plus impactée est celle des personnes âgées de 50 à 59 ans.
  • Les femmes représentent plus de 2/3 des situations de dépression et de burnout.

Voici nos chiffres détaillés pour la période 2016-2020 :

 

Quel coût pour l’assurance indemnités ?

Plus d’1,5 milliard d’euros, c’est le coût pour l’assurance indemnités des incapacités de travail de longue durée suite à une dépression ou un burnout en 2019.

Nous avons ventilé les dépenses de l’assurance indemnités dans le cadre des dépressions et des burnouts selon 3 critères : l’âge, le sexe et la région.

Ces dépenses comprennent l’indemnité ordinaire, la prime de rattrapage et l’aide de tierces personnes (lorsque ces 2 dernières aides sont accordées).

Voici nos chiffres détaillés pour la période 2016-2019 (les chiffres 2020 seront disponibles prochainement) :

Point d’attention : Ces dépenses en invalidité et le nombre de personnes invalides ne peuvent PAS être mis en parallèle :

  • Le nombre d’invalides représente les personnes reconnues invalides au 31 décembre de l’année concernée.
  • Le coût pour l’assurance indemnités représente l’ensemble des dépenses effectuées au cours d’une année complète.

Dès lors, une personne reconnue invalide au cours de l’année concernée mais dont la reconnaissance prend fin avant le 31 décembre ne sera pas comptée dans le nombre d’invalides pour cette année. Par contre, les indemnités versées pour cette personne se retrouveront dans les dépenses de cette année.

Contacts