print

Transidentité : Notre intervention dans le coût d’un accompagnement dans un centre spécialisé

Il est possible que votre sexe à la naissance ne corresponde pas à votre genre tel que vous le vivez ou l’exprimez.

En tant que personne transgenre, vous pouvez vous adresser à un centre d’accompagnement de la transidentité. Vous y trouverez une aide liée à votre identité de genre, à votre expression de genre ou à votre dysphorie de genre.

Nous intervenons dans les coûts de cet accompagnement dans un des centres avec lesquels nous avons conclu une convention.

Sur cette page :


À qui s’adressent les centres spécialisés de la transidentité ?

Vous pouvez vous adresser à un centre de la transidentité si vous cherchez une aide psychosociale et/ou médicale en lien avec :

  • votre identité de genre : la perception intime que vous avez de votre genre.
  • votre expression de genre : la manière dont vous exprimez votre genre. Par exemple, par votre comportement, votre habillement, les inflexions de votre voix, votre langage corporel, etc.
  • votre dysphorie de genre : votre sentiment de malaise ou de détresse (tant physique que mental) causé par la discordance entre votre identité de genre et votre sexe à la naissance.

Que peut vous apporter un centre spécialisé de la transidentité ?

Le centre vous propose un accompagnement psychosocial et/ou médical, qui comprendra au moins 3 de ces objectifs :

  • Mettre à votre disposition des compétences cliniques et scientifiques pour :
    • établir avec vous, et si nécessaire avec vos proches, un bilan complet de la discordance entre votre identité de genre ou votre expression de genre et votre sexe à la naissance
    • déterminer si un programme de soins est indiqué.
       
  • Rechercher la présence d’une éventuelle dysphorie de genre.
    Si tel est le cas, poser ou confirmer le diagnostic, examiner ses causes et conséquences dans votre vie.
     
  • Vous informer et vous conseiller sur les traitements existants d’affirmation de genre, en particulier les traitements hormonaux, médicamenteux et chirurgicaux : la nature de ces traitements, l’observance thérapeutique qu’ils réclament de votre part, les effets attendus et les effets non désirés.
     
  • Prescrire, coordonner et suivre les traitements adéquats.
     
  • Proposer une psychoéducation pour vous permettre :
    • de surmonter certaines difficultés que la dysphorie de genre peut entrainer dans votre vie quotidienne
    • et/ou de gérer le traitement d’affirmation de genre et ses conséquences.
       
  • Vous orienter vers un hôpital qui réalise la chirurgie d’affirmation de genre, si une chirurgie d’affirmation de genre est indiquée et si l’hôpital dans lequel se trouve le centre ne l’effectue pas lui-même. Le centre prendra tous les contacts utiles avec cet hôpital et organisera avec lui la dispensation des soins : planification de l'entretien préopératoire, consultations chez le chirurgien, opération chirurgicale, etc.
     
  • Vous soutenir et vous conseiller si des difficultés financières font obstacle à l’opération chirurgicale.

Pour mettre en œuvre cet accompagnement, le centre dispose d’une équipe multidisciplinaire composée de médecins, de psychologues, de sexologues, de travailleurs sociaux et de case manager (votre premier point de contact avec le centre et coordinateur des différentes composantes de l’accompagnement).

À quoi avez-vous droit pendant votre accompagnement ?

En plus des consultations auprès des médecins du centre et du suivi médical des traitements, vous pouvez bénéficier d’une intervention pour :

Des séances d’accompagnement psychosocial

Durant la période totale d’accompagnement dans un centre spécialisé en transidentité, vous pouvez bénéficier d’une intervention pour un total de 40 séances d’accompagnement psychosocial (individuellement, en famille et en groupe) :

  • maximum 30 séances si vous avez moins de 16 ans
  • maximum 25 séances si vous avez au moins 16 ans.

Si vous avez épuisé les 30 séances avant votre 16ième anniversaire, vous bénéficierez d’une intervention uniquement pour 10 séances à partir de vos 16 ans.

Dans le total des 40 séances d’accompagnement, vous pouvez bénéficier d’une intervention pour:

  • maximum 5 séances familiales
  • maximum 5 séances de groupe

Vous pouvez bénéficier d’un nombre limité de ces séances par année civile :

  • au cours de la première année civile de votre accompagnement : maximum 12 séances
  • au cours de la deuxième année civile de votre accompagnement et les années qui suivent : maximum 8 séances par année
    • Avez-vous bénéficié d’une intervention pour 8 séances ou moins au cours de la première année civile de votre accompagnement ? Vous pouvez encore bénéficier d’une intervention pour un maximum de 12 séances pendant la deuxième année civile de votre accompagnement.
  • Au cours d’une même année civile, vous pouvez bénéficier d’une intervention pour maximum 2 séances familiales
  • Le nombre maximal de 5 séances de groupe peut être réparti librement sur la période totale d’accompagnement

1 entretien préopératoire et 1 entretien post-opératoire

Si vous êtes candidat à la chirurgie d’affirmation de genre, vous pouvez recevoir une intervention pour :

  • 1 entretien préopératoire (avant l’opération), si vous êtes candidat à la chirurgie d’affirmation de genre
  • 1 entretien post-opératoire, après l’opération d’affirmation de genre

Ces entretiens peuvent être réalisés uniquement par le centre situé dans l’hôpital qui réalise l’opération chirurgicale d’affirmation de genre.

Au cours d’une même journée, vous pouvez bénéficier au maximum :

  • soit de 2 séances psychosociales individuelles
  • soit d’1 séance psychosociale individuelle et d’1 entretien (pré- ou post-opératoire)
  • soit d’1 séance psychosociale familiale
  • soit d’1 séance psychosociale de groupe.

Un traitement médicamenteux, qui couvre les analogues de la gonadoréline (traitement hormonal), avant votre 21e anniversaire.

Pendant votre accompagnement dans le centre spécialisé, vous pouvez aussi bénéficier d’une intervention pour un traitement médicamenteux qui couvre les analogues de la gonadoréline (traitement hormonal), avant votre 21e anniversaire.

Que faire pour bénéficier de notre intervention ?

Prenez contact avec l’un des centres repris sur la liste des centres conventionnés d’accompagnement de la transidentité.

Le centre spécialisé devra :

  1. vérifier si vous répondez aux conditions pour pouvoir bénéficier d’une intervention de votre mutualité, et compléter le rapport médical reprenant ces conditions.
  2. compléter le formulaire pour demander notre intervention dans le coût des prestations relatives à cet accompagnement.
  3. envoyer ces 2 documents à votre mutualité.

Si votre mutualité marque son accord, le centre spécialisé pourra assurer votre accompagnement.

Que devez-vous payer pour cet accompagnement ?

Vous payez la part personnelle (ticket modérateur) prévue pour chaque prestation dispensée par le centre conventionné : séance d’accompagnement psychosocial individuel, familial, en groupe, entretien pré- ou postopératoire et forfait médicamenteux.

Vous payez aussi une part personnelle pour les consultations chez le médecin du centre et pour certains traitements qui peuvent nécessiter une hospitalisation.

Contacts

Emeline Cabo

Tel: +32(0)2 739 72 36

E-mail: emeline.cabo@riziv-inami.fgov.be

Evi Declercq

Tel: +32(0)2 739 71 97

E-mail: evi.declercq@riziv-inami.fgov.be